Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Paris III

Le gris panache des villes-annexes fétides, honnies et pourtant si proches, qui fondait sur Paris en déversant son fébrile contenu par l'entrejambe offerte de la porte de Clignancourt - celle-là ou une autre -, posa sur ma tête inclinée sa chape de hurlements...

Lire la suite

Fantôme - (Jandek)

Fantôme - (Jandek)

Il s'agite encore dans la nuit moite, repousse le noeud enroulé autour de sa maigre gorge qui ne saurait l'étrangler. Non le fantôme n'est pas ce que vous croyez - le fantôme obstinément se définit par ce qu'il n'est pas. Le fantôme rumine, se lasse,...

Lire la suite

Paris II

Paris II

Je mourrais en effet littéralement de faim et de soif. N'ayant plus un sou en poche, il me fallait quémander ou regagner mon domicile. J'optai pour la seconde solution ; mais par où étais-je venu, par où devais-je aller ? Ravi de ces questions aussi banales...

Lire la suite

London Howlin' Wolf Sessions

London Howlin' Wolf Sessions

Une jaune pleine lune ventripotente planait l'autre nuit sur les immeubles voisins, baignant façades blafardes et boulevards déserts d'une bizarre clarté. Quelque chose d'obscène dans l'air, qui ne vous lâche plus et vous rappelle à quel point... vous...

Lire la suite

Paris I

Depuis l'orgueilleux promontoire de Montmartre, dont je découvrais le panorama avec des yeux naïvement embués, je me sentis instantanément et viscéralement relié à cette ville, et pourtant plus étranger que la plupart des touristes qui la sillonnaient...

Lire la suite

Tommy "Snake" Johnson

Tommy "Snake" Johnson

Le blues de Thomas Johnson est une démonologie, une musique de cloaque préhistorique, une litanie remontée des enfers pour coller la frousse aux mortels. On confond souvent Tommy avec Robert , l'autre Johnson du Delta, pas seulement du fait de leur homonymie,...

Lire la suite

Sale jour de moins

Sale jour de moins

Et s'il fallait arrêter de vouloir absolument tenir pour finalement se rattraper à la seule chose qui compte ? songea-t-il avant de lourdement s'abattre sur cette étrange barrière transparente qui devait lui clouer le bec. Il fait un rêve - au petit matin...

Lire la suite

Paradis

Paradis

Une simple allusion, trois seules évocatrices syllabes, et voici que le coeur défaille. Un bête mot qui, à la faveur de la nuit et de ses méditations rampantes, se met à peser comme une menace. Pa-ra-dis. On ne nous a déjà pas demandé notre avis, la première...

Lire la suite

Cherchez la femme

Et si quelqu'un m'entendait ? Mais il n'y a personne ici. L'écho de la question détache mollement ses syllabes à travers la pièce, vaste salle silencieuse et morne, aux teintes fades, sans ouvertures apparentes, baignée d'une lumière crue. Quatre murs...

Lire la suite

1 2 > >>