Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
E.T. - phone home

E.T. - phone home

(J’ai fabriqué une machine. Je ne suis pourtant pas du genre bricoleur, mais je fais des caprices. Des câbles, une antenne, beaucoup de ficelle et des bouts de plastique rouge. J’avais quoi, sept ou huit ans : un télescope, une lampe de chevet, un de...

Lire la suite

Jandek - Ready for the house

Jandek - Ready for the house

" Ah ! My hand it burns . " (Jandek, Forgive me - Six and Six ) Caprices du destin ou espouvantables avertissements divins, d’étonnants phénomènes se produisent chaque fois que je touche à l’intouchable entité Jandek . Par exemple, un voisin suicidaire...

Lire la suite

RR3

RR3

La plaine en friche – champs retournés, indéfinis, ici et là troués d’un arbre ou d’un clocher – se gondolait dans la nuit d’encre, douceâtre obscurité flanquée de froids reflets métalliques. Tableau mouvant : la pluie bleutée suspendait ses tremblantes...

Lire la suite

RR2

Enjambons le temps – ce que l’écriture seule permet, profitons-en – pour atterrir deux ou trois ans plus tard en plein trépidant repas de famille au domicile paternel. Famille réduite au minimum syndical – Père, Frère, Narrateur –, riante trinité décomposée,...

Lire la suite

Lawrence

Lawrence

Désert de mon cœur, Lawrence de mon enfance. Chef de guerre rêveur et efféminé, aux méthodes et amitiés peu orthodoxes. Brute à ses heures, c’est vrai, barbouillant de sang son visage d’ange illuminé, mais poète aux autres, doublé d’un inverti et d’un...

Lire la suite

RR1

Au commencement – radotons – était un voyage en autocar, première virée parisienne de sa courte vie errante. (Appelons-le simplement « il », notre jeune garçon héroïque ; cela, après tout, se passait voici près de quinze ans – et la troisième personne...

Lire la suite

Pourquoi ?

Voir les gens à la fenêtre la nuit. L’immeuble d’en face, semblable à un cimetière vertical, s’anime curieusement aux heures perdues. Le bon peuple qui se couche tard ou s’est levé sacrément tôt, dont on se demande ce qu’il peut bien fabriquer derrière...

Lire la suite

(For Charley Patton)

(For Charley Patton)

Le déluge a déroulé sa crête électrique pour mettre un terme au tumulte. La montagne aux froides parois de vent, vacillant comme une vague sur elle-même fondait sur les visages hâves, fendait leurs sourires éteints en deux. Les carcasses couraient de...

Lire la suite

Another side of Bob Dylan

Another side of Bob Dylan

Par l’étourdissante densité de son verbe, sa réjouissante singularité, son vent de folie qui en soufflant sur les braises de la subjectivité met le feu aux rideaux, Another side of Bob Dylan, l’autre côté du miroir - la face cachée de la lune, celle émergée...

Lire la suite

Skip James aujourd'hui

Skip James aujourd'hui

En 1964, le cénacle newportien redécouvrait l’immense et bizarre Nehemiah Curtis James , qui du genre discret n’avait plus donné de nouvelles depuis le début des années 30. Une vingtaine d’enregistrements gravés en 1931 chez Paramount Records, puis retour...

Lire la suite