Michael Yonkers - Microminiature Love

Publié le par almost-friendless-too

De Michael Yonkers, je serais bien en peine de dire quoi que ce soit de recherché. Le bonhomme appartient à cette catégorie de musiciens illustres quoique méconnus, qu’on découvre au hasard d’une compile et qu’on apprécie sans se soucier de bêtes considérations biographiques – du moins est-ce mon cas. Ayant découvert son album Grimwood voici quelques années (via une anthologie dont j’ai oublié le nom, mais qui contenait entre autres excellents morceaux le dérangeant Lonely Fog), j’ai ensuite écouté en boucle son Microminiature Love garage-rock-punkoïde bizarre, jusqu’à me le procurer en vinyle – élégante ré-édition Sub Pop sortie cet été. Enregistré à l’automne 1968, Microminiature Love ressemble à un délire entre potes alcoolisés dans une cave enfumée, mais un délire diablement pointu et efficace, entre ambiance survoltée et cauchemar sépulcral. J’en veux pour preuve le Returning figurant ci-dessous, sorte d’Alabama Song aride dont la tension donne des fourmis dans les pieds.

Microminiature-Love.JPG 

(En cherchant bien, les curieux pourront dégotter sur le web une version de ce disque bourrée de titres bonus.)

 

 

Blindboy

 

 

Publié dans Un titre

Commenter cet article