Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

23 articles avec l'humeur aqueuse

L.

L.

"NO PRISONERS !" Oublions la part du réel, celle du fantasme, laissons aux utopistes leurs nuages cotonneux, aux sceptiques leurs tas de boues morbides, et ne faisons pas même la synthèse de tout cela. L’Histoire, comme dans les mythes, pourrait s’apparenter...

Lire la suite

Panthéon-les-Flots

Il semble que les colonnes solennelles, où s’enroulent en grossières tresses les cordes de pluie, vont bientôt crever le ciel. Mais ce mouvement est en suspens depuis si longtemps… L’épuisement nous a gagnés, tombe sur nos paupières ainsi qu’un incessant...

Lire la suite

Résistance !

Résistance !

Il n'aura pas échappé à mon lectorat que ce blog traverse un petit creux. Il faut dire que j'ai été, ces dernières semaines, très occupé. Occupation dont on pensera ce qu'on voudra, mais qui, personnellement, m'a fait le plus grand bien, tant elle tenait...

Lire la suite

Guet-apens

Le veilleur écoute aux carreaux. On a vu des gens creuser des trous dans leur jardin, pour se protéger de leurs propres cauchemars ; d’autres bâtir un bunker jusque dans leur salon, ou, pour se prémunir radicalement des invasions, tirer sans sommation...

Lire la suite

Ci-gît l'esprit

C’est le meilleur moment de la journée. Ni puissance ni acte – le champ des possibles n’existe pas encore. On n’en a pas même idée. Le silence est noir comme la rue et le terrain vague, au bout, où sommeillent des outils qu’on ne distingue pas des irréguliers...

Lire la suite

La résolution

Las, depuis longtemps déjà, de la bavarde compagnie de ses « semblables », cet homme déambulait au hasard des rues quand il prit une décision courageuse : celle de ne plus jamais adresser la parole à ses contemporains. « Leur langage est malsain. Plutôt...

Lire la suite

Sur Cioran

Sur Cioran

Ce sont gens compliqués que les philosophes, moralistes et autres penseurs, et Cioran ne fut assurément pas le moins complexe d’entre eux. Allez expliquer cela dans les universités, où le systématisme à outrance nuit gravement au mystère de la pensée...

Lire la suite

Entourage

J’observe les fissures du sol poussiéreux, les fourmis bancales qui s’affairent dans les touffes d’herbe rase. Je compte les pois sur le dos bombé d’une coccinelle. Je parle aux guêpes – « pas dans ma bière, non ! » –, ne prenant plus la peine de les...

Lire la suite

Le Passeur

0 « Le jour passe et la nuit passe. Et toi La tête entre les mains tu t’étonnes » … 1 « Nous y sommes, hein ? » se demande-t-il en lui-même, harassé – parce qu’il n’a personne d’autre à qui le demander. Cette voix morne, desséchée, dans la boîte crânienne...

Lire la suite

1 2 3 > >>